Thaïlande : Bangkok, Ayuntaya et Kanchanaburi

Le 8 février, nous reprenons un vol de Kuala Lumpur en direction de la Thaïlande, Bangkok, plus précisément. C’est là que nous avons rendez-vous avec ma maman et nos amis Fred, Corinne et leurs enfants Chloé, Théo et Alexis, qui nous rejoignent pour 15 jours de vacances.

Le samedi 9, nous les retrouvons au bord de la piscine de leur hôtel, en plein centre de Bangkok. Après ces retrouvailles et un petit bain sur les hauteurs de Bangkok, nous les mettons directement dans le bain de l’Asie avec un repas pris dans un petit resto de rues thaïlandais.

img_20190209_114443

fbt

Ni une, ni deux, malgré le décalage horaire qu’ils subissent, nous prenons des tuks tuks et direction le grand palais. Malheureusement, nous arrivons trop tard et ne pourrons visiter l’intérieur.

Admiré de l’extérieur, ce sera peut être pour une autre visite de Bangkok, car apparemment, c’est vraiment à voir…

Tant pis, nous nous replions vers le temple Wat Pho, celui du Bouddha couché, un des incontournables de Bangkok. C’est un des premiers centres d’éducation publique en Thaïlande et il abrite une école de médecine Thailandaise et une école de massage traditionnel.

Si c’est un site touristique, c’est aussi toujours un lieu de culte actif.

La visite du temple est magnifique, avec ses nombreux Bouddhas alignés et ses constructions aux reflets d’or.

Le Bouddha couché, qui le représente sur son lit de mort, sur le point d’accéder au Parinirvâna, mesure 45 m de long et 15 m de hauteur. Difficile de le prendre en photo en un seul morceau. D’ailleurs le temple qui l’abrite est bien étroit pour lui !

Nous prenons un bateau public sur le fleuve Chao Praya qui traverse Bangkok pour rejoindre le quartier touristique vers Kao San Road pou finir cette journée.

Ici, bain de foule, bars branchés, musique à fond et massages dans la rue… On peut se demander comment font les touristes pour se relaxer sur les transats de massages !!!

Le lendemain, nous prenons la direction du marché flottant de Talling Chan, sur un des Klongs (canaux) qui sillonnent Bangkok. Si je n’attendais rien de ce marché, me doutant que nous étions loin de l’époque où il représentait la vrai vie de la ville, nous avons passé un bon moment. Effectivement, c’est un marché touristique, mais il est très sympathique et l’ambiance est bon enfant. Nous avons profité des différents étals pour goûter différents plats asiatiques tous très bons.

Puis nous avons loué un bateau privé pour parcourir pendant une heure les klongs alentours. Cela a été une surprise de voir qu’il n’y a presque plus aucune activité nautique sur ces canaux autres que touristique. Les maisons sur le bord ont leur ponton mais plus de bateau amarré. Néanmoins, cela permet de visiter les quartiers habités de Bangkok, voir des temples, des enfants se baigner dans le Klong, des habitants bricoler sur leur terrasse au bord de l’eau…

Pour rejoindre ensuite les quartiers indien et chinois du centre, cela n’a pas été facile, à 10 personnes. Les taxis ne mettent pas le compteur en route et demandent des sommes importantes, ou carrément passent leur chemin car visiblement, ils n’ont pas envie d’aller s’embêter dans les bouchons du centre ville. Alors il faut persévérer sous une chaleur écrasante en bord de route et l’on trouve enfin des chauffeurs sympathiques pour nous conduire.

Nous visitons rapidement le quartier indien et plus spécifiquement le marché indien (Phahurat Market) et ses tissus colorés et bijoux de cérémonie traditionnels. Rien à voir avec la Malaisie qui doit compter une population indienne bien plus importante. Dans le quartier chinois, le marché est bien plus important dans ses allées couvertes et chacun peut trouver des bricoles improbables à des prix défiant toute concurrence…

Le soir, nous rejoignons la ville d’Ayutthaya, au nord de Bangkok, où nous sommes accueillis très chaleureusement dans une petite Guesthouse. Malgré l’heure tardive, nous allons sur les conseils de nos hôtes diner dans les gargottes du centre ville, uniquement parmi les locaux. Et que c’est bon ! et vraiment pas cher ! Un régal ! Maman est conquise par la nourriture Thailandaise et son célèbre PadThai !

Nous retrouvons nos amis le lendemain matin pour faire la tournée des différents temples d’Ayutthaya, ancienne capitale du Royaume de Siam (fondée en 1350) qui comptait près d’1 million d’habitants.  Ayutthaya compte aujourd’hui parmi le patrimoine mondial de l’UNESCO pour l’ensemble de ses temples. Bien sûr, nous ne les feront pas tous, il y en a près de 300 !!!

sdr_vivid

Mais nous prenons beaucoup de plaisir à déambuler d’abord dans les ruines du Wat Yai Chai Mongkol.

Puis le temple de Wat Mahathat avec la fameuse tête de Bouddha prise dans les racines d’un arbre.

Le temple de Wat Phra Si Sanphet, dont le Viharn Phra Mongkol Bophit, seul temple encore en activité aujourd’hui, reconstruit magnifiquement en 1957.

Notre dernière étape aux alentours de Bangkok est la ville de Kanchanaburi. Elle est particulièrement connue pour le célèbre pont de la rivière Kwaï.

La première journée, nous restons nous reposer dans nos chouettes bungalows avec piscine pendant que les amis partent passer la journée avec les éléphants (nous l’avons déjà fait en Malaisie). Nous profitons pour faire école et réfléchir à notre futur itinéraire… Myanmar ou non après la Thaïlande?

Les amis et maman reviennent enchantés de cette journée qu’ils ont passé à nourrir et laver les éléphants. Même si il est fortement déconseillé de monter sur leur dos, c’est vraiment une activité incontournable en Thaïlande de passer du temps auprès de ces gros animaux!

Enfin, le dernier jour, nous partons tôt pour rejoindre les chutes d’Erawan. ce site est situé à environ 1 heure de route de Kanchanaburi. A y réfléchir, nous aurions aimé y dormir la nuit précédente pour profiter des chutes magnifiques avant l’arrivée du flot de touristes (essentiellement des familles française en ce mois de février).

Les enfants se baignent dans les cascades aux eaux plutôt froides, et jouent dans les toboggans naturels. C’est vraiment une merveille de la nature et ne regrettons pas d’avoir fait la route jusque là !

Voilà c’est à présent l’heure de rentrer à Bangkok pour prendre notre avion direction Pukhet et les îles du sud de la Thaïlande !

 

3 commentaires sur “Thaïlande : Bangkok, Ayuntaya et Kanchanaburi

  1. hello toutes ces photos nous rappellent de très beaux souvenirs…magnifiques !!
    on continue à vous suivre et à voyager

    bises

    J'aime

    1. Merci les amis ! On continue notre périple au Cambodge et prenons du retard sur le Blog…. Hâte de vous raconter nos aventures ici ! On vit de superbes moments et quelques péripéties. On ne lâche pas le Blog, ça arrive bientôt au rythme de nos temps libres et des restrictions de courant (1/2 jour par jour…). Bises

      J'aime

  2. Coucou les copains, des souvenirs extra pour nous aussi . on était dans la même pension que vous à kanchanabury avec un hôte qui construsait un « palais », couvert de bijoux, et qui connaîsait très bien la France… un peu mégalo mais sympathique !
    Les chutes d’Erawan étaient vraiment extraordinaires.
    C’est toujours un plaisir de vous lire et de partager vos aventures ,faites encore de belles découvertes !
    au plaisir de vous revoir
    Nat&j-mi

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s