Nouvelle-Zélande : Île du Sud

C’est après une nuageuse mais jolie traversée en bateau que nous arrivons sur l’île du sud, à Picton. C’est la fin de journée et le temps de descendre le van du bateau, nous partons immédiatement vers Nelson, retrouver nos amis tourdumondistes Julia et Eric et leurs deux filles, amicalement nommés « les parisiens ».

Le temps est agréable et nous profitons ensemble de la plage de Nelson pour jouer au rugby et papoter sur nos expériences respectives depuis notre dernière rencontre sur l’île de Pâques.

Sur la route vers Abel Tasman, nous découvrons la petite presqu’île de Rabbit Island et sa grande plage, ainsi que son aire de repos avec barbecue, idéale pour un chouette pique-nique entre amis.

Enfin nous retrouvons avec grand plaisir nos amis suisses qui remontaient vers le nord de la Nouvelle Zélande et les 3 familles (« les bretons », « les parisiens » et « les suisses ») sont vraiment heureuses de se retrouver dans le même camping pour cette très bonne soirée. On trinque, on rit, on échange sur les bons moments mais aussi les difficultés parfois de ce tour du monde :

  • être le propre enseignant de ses enfants dans un environnement où tout est plus propice à la balade qu’à la concentration sur un livre d’école
  • ne pas avoir de temps pour soi, être ensemble 24h/24 et parfois dans un espace réduit comme un campervan, être loin de sa famille et de ses amis surtout avec 12h de décalage horaire pour communiquer…
  • le temps passé à l’organisation, les devoirs, les visites, les trajets, « qu’est ce que l’on mange », où l’on dors, …. finalement on ne s’ennuie pas et n’avons pas tant de temps dispo que l’on peut le penser quand on décide de partir…
  • les « problèmes » de wifi, de banque, de linge à laver, de petits bobos et autres maladies, …

Bref, rien de bien méchant, on en rit surtout, et aucun de nous n’échangerais sa place pour rien au monde !

Le lendemain, direction le parc d’Abel Tasman. Nous prenons d’abord un bateau taxi qui nous amène vers une des anses du parc, Bark Bay. Sur le trajet, nous apercevons les éléphants de mer et otaries qui prennent le soleil sur les rochers. Nous passons devant de très belles plages ainsi qu’un caillou à la forme étrangement sphérique.

C’est d’ici que nous partons pour une promenade de 11 km dans la foret qui longe la cote. Il fait beau, il fait chaud et l’eau est translucide. La vue depuis le sentier sur les plages est magnifique. C’est vraiment une belle promenade, dans une nature luxuriante.

Encore quelques kilomètres sur les ponts suspendus ou le long des bancs de sable puis nous reprenons le taxi boat à Anchorage bay qui nous ramène à Motueka.

Après le parc national d’Abel Tasman, le lendemain, nous descendons la cote ouest de l’île du Sud. Nous nous arrêtons admirer les étranges formations rocheuses de Pancakes Rocks. Comme son nom l’indique, il s’agit de pierres faisant penser à des piles de pancakes.

La pluie nous rattrape. Nous avalons les kilometres vers le sud, le long d’une belle côte sauvage, sans trop s’arreter à cause du mauvais temps qui nous coupe toute envie de ballade. Un petit stop dans une boutique All Blacks pour Arthur qui ne peux quand même pas partir dans son Tshirt de l’équipe nationale de Rugby, quitte à braver les trombes d’eau…

Nous choisissons de ne pas nous arrêter aux glaciers, car apparemment, ils sont en net recul et beaucoup moins beau que le Perito Moreno d’Argentine. Nous voulons rester sur cette belle image. Nous poursuivons donc notre route vers la ville de Wanaka, dans les montagnes.

C’est au matin du 11 décembre que nous arrivons à Wanaka, et aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Jules. Il a 10 ans ! Donc jour de fête, nous prenons un énorme petit déjeuner dans un café face au lac, les garçons font un tour de karting et Jules teste sa toute nouvelle canne à pêche au bord du lac avant de finir la journée au restaurant. Bon ça n’aura pas mordu mais c’était vraiment une belle journée 🙂

Direction Queenstown, un peu plus au sud. Queenstown est une ville très touristique mais très mignonne et fait penser à une station suisse. C’est la ville des activités à sensation (parachute, canyoning, …). Nous passons notre tour, car ici, tout est trop cher pour notre porte-monnaie de routards. Ceci n’empêche pas de découvrir de beaux sentiers de randonnée autour du lac.

Les garçons ne résistent pas à braver la queue sur 300m devant un restaurant à burgers très prisé du centre ville. 😉

Aujourd’hui, après une halte très sympathique dans un chouette free-camp au pied d’un lac et des montagnes de Queenstown, nous prenons la longue route vers la région des Fiords et plus précisément Milford Sound.

La route pour y arriver est longue mais nous apprécions les champs de fleurs multicolores au pied des montagnes et les troupeaux de moutons, qui nous accompagnent encore et toujours dans notre découverte du pays. C’est magnifique.

Notre croisière dans le fiord au petit matin est très belle et nous faisons la connaissance de sympathiques français en vacances. Malheureusement, à part 4-5 lions de mer sur les rochers, nous ne verrons ni pingouins, ni dauphins, ni baleines… 😦  C’est la loi de la nature, tout ne se fait pas sur commande…

sdr

Après cela, nous chaussons nos baskets et partons pour une randonnée de 3 heures dans les montagnes.

Nous attendions beaucoup de notre séjour en Nouvelle-Zélande car ce pays est réputé comme un des plus beaux du monde. Or, depuis quelques jours, nous sommes encore sous les nuages qui bouchent la vue sur les sommets. Il fait froid et nous ne quittons pas nos chaussettes et gros pull malgré que le printemps soit bien avancé. Ici, comme en Bretagne, ils disent que ce n’est pas un temps de saison. Nous devions continuer la route vers le sud et les Katlins mais nous sommes resté sur notre faim jusqu’à présent et hésitons à modifier notre itinéraire car les kilomètres parcourus en si peu de temps commencent à peser. De plus, nous n’avons pas beaucoup marché dans les montagnes comme nous l’aurions souhaité.

Nous décidons de modifier notre itinéraire et retourner sur nos pas, vers le centre du pays : Wanaka et le mont Cook en espérant que le ciel se dégage et nous montre le vrai visage de la Nouvelle-Zélande. 😉 Retrouvez cela en 2ème partie de la NZ du sud !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s