Nouvelle-Zélande : l’île du Nord

Aujourd’hui, le 27 novembre, nous arrivons à l’Aéroport d’Auckland, sur l’Ile du Nord de la Zouvelle Zélande. Notre objectif est de traverser en van la Nouvelle-Zélande, du nord au sud, en 3 semaines. Nous savons que cet objectif est ambitieux et allons devoir faire l’impasse sur beaucoup d’endroits afin de ne pas non plus passer notre temps à survoler le pays sans en profiter. Nous souhaitons garder plus de temps pour découvrir l’île du Sud, donc ce sera à peu près 10 jours sur l’île du nord et 14 jours sur l’île du Sud.

Si nous sommes partis en fin de journée le 26 décembre de Tahiti, avec 5 heures de vol environ, nous arrivons en fin de journée le 27 à Auckland, décalage horaire oblige. Tout de suite, nous allons récupérer notre fameux van vert et violet, compagnon de notre futur roadtrip. Avec ses couleurs, pas moyen de faire du camping sauvage 😉

cof

Le van récupéré, nous faisons le plein de courses en prenant bien soin de rouler à gauche, comprendre la signalisation…. Il faut aussi trouver nos repères dans la monnaie du pays, le dollars NZ et dans les produits du supermarché qui ici n’ont pas les mêmes contenants, les mêmes appellations (le lait par ex)…

Nous décidons de ne pas remonter sur Auckand  ni la partie plus au nord faute de temps. Nous décidons que nous passerons du temps dans les grandes villes en Australie plutôt et privilégions notre voyage en Nouvelle Zélande parmi la nature et la mer. Direction donc la presqu’île de Coromandel, au sud d’Auckland pour passer notre première nuit.

Nous trouvons un campement gratuit en face d’un bras de mer. Ici, les vans sont légion et la Nouvelle-Zélande a encadré les campements. Une application super, Campermate, te permet de trouver tous les campements qu’ils soient gratuits, payants, mais aussi les points de vidange, les douches, les activités. Si tu te gare dans un endroit non approprié, c’est l’amende assurée et celle ci est très dissuasive…

Une première ballade nous mène vers le site de Cathedral Cove. Le sentier surplombe la mer, de l’autre coté, nous voyons cette verte campagne à perte de vue. C’est très agréable. Bon, il faut qu’on vous dise… Grace à la magie d’internet et des photos, vous allez avoir l’impression que l’on a passé 3 semaines de très beau temps…. Et bien, la Nouvelle-Zélande, c’est la Bretagne, … en pire question temps. Le chemin ci dessous, on y est allé la veille pour voir mais il tombait des trombes d’eau. Et ça caillait grave ! Et aujourd’hui, il fait beau et chaud… Nous avons eu 3/4 de mauvais temps pendant notre séjour. Et je vous assure que c’est pas dans ces moments là que l’on pense à prendre son appareil photo 🙂

Le site de Cathedral Cove est très joli, même s’il y a beaucoup de monde. La plage est belle et les garçons se jettent à l’eau malgré une eau plutôt froide.

Nous apprécions déjà la cote de cette presqu’île de Coromandel, que nous longeons petit à petit. C’est l’avantage du van : c’est la première fois pour nous mais on adhère déjà à ce mode de camping. Il faut dire que 3 semaines dans un si petit espace à 4, et parfois avec plusieurs jours de pluie, on est assez fiers de nous  !!

Les plages sont vraiment belles.

Nous allons jusqu’à Hot Water Beach. Il s’agit d’une chouette plage où les garçons ont surfé. La particularité est qu’il y a des sources chaudes d’eau accessibles à certaines heures de marée. A ce moment, chacun prend sa pelle et creuse son petit bassin d’eau brûlante…

Nous descendons vers Tairua et la presqu’île de Paku où nous grimpons au sommet du col qui domine la baie.

Et c’est reparti : heures de route, plage…. la belle vie quand même, la liberté d’aller où on veut quand on veux est encore plus perceptible avec cette manière de voyager.

Nous passons 3 jours à la pointe de la ville de Tauranga, au pied du mont Maunganui. Le spot est excellent pour le surf, il y a plein de jolies balades, une piscine d’eau de mer chaude et un centre ville balnéaire avec une ambiance très sympa ! On se sent vraiment bien ici !

Puis nous reprenons la route vers le centre de l’île. Notre premier stop nous ammene à Hobbiton, bien évidemment ! Impossible de venir en Nouvelle-Zélande sans avoir en tête la fameuse trilogie du Seigneur des Anneaux … Hobbiton, en pleine campagne parsemée de moutons, est le lieu où ont été construits les décors du village des fameux hobbits.

La destination suivante est Roturoa, une ville connue pour sa grosse activité volcanique et ses nombreuses sources chaudes. Dès l’approche de la ville, nous sentons les effluves de souffre qui s’en échappent. Malheureusement, le temps n’est pas de la partie. Face à de nombreuses bourrasques et une pluie battante, nous continuons notre chemin vers des sources chaudes perdues en pleine forêt.

Quelques pas le long d’une rivière et nous atteignons un bassin d’eau brûlante. Peu importe la pluie, ici, il n’y a que quelques personnes qui profitent de l’atmosphère de détente et se prélassent dans les bouillons d’eau chaude.

En fin de journée, le ciel se dégage et nous permet une chouette balade dans un parc géologique au sud de la ville. A chaque détour de entier, nous découvrons une nouvelle merveille de la géologie.

 

Nous reprenons notre route vers le lac Taupo. Nous prévoyons d’y rester une journée puis de partir à l’assaut de l’incontournable randonnée de 20km autour du fameux Tongariro, décors naturel du film Le Seigneur des Anneaux et à priori, l’une des plus belles randonnées. Malheureusement, cette randonnée est fermée depuis 4 jours à cause du temps et pas moyen de savoir quand elle rouvrira. La pluie ne cesse effectivement pas.

Déçus, nous décidons de ne pas attendre et continuons notre route vers le sud. Le temps ne s’améliore pas, malgré quelques éclaircies temporaires nous permettant des promenades dans les forêts sur la route.

C’est donc après 3 jours de pluie continuelle sauf 15 minutes par ci par là de ciel bleu, et un moral un peu en berne que nous atteignons Wellington, au Sud de l’île du Nord.

La visite du musée Te Papa nous enchante. C’est informatif, beau et interactif. Nous apprécions tout particulièrement la partie sur la participation de la Nouvelle-Zélande à la seconde guerre mondiale. Cela nous permet également de compléter nos connaissance sur les Maoris, la conquête anglaise, les gisements d’or et de charbon amenant les hommes du vieux continent, puis les femmes par bateaux entiers afin de « leur fournir une épouse »… Les enfants, comme nous, auraient aimé y rester plus longtemps. C’est vraiment un des meilleurs musées que nous ayons fait depuis notre départ.

Quelques heures à déambuler dans les rues de la charmante Wellington.

Nous n’en avons certainement pas fait pleinement le tour mais il est temps pour nous d’embarquer notre van sur le bateau qui nous mènera vers l’île du Sud !

 

Nous restons pour l’instant sur notre faim concernant la Nouvelle-Zélande, pays dont on nous avait vanté l’extrême beauté. Certes, tout est sympa, certains endroits sont même très jolis mais pour l’instant, pas de magie des lieux pour nous, certainement dû au mauvais temps qui nous cache la vue et nous a empêche de visiter certains endroits, certainement fantastiques.

rpt

 

 

 

3 commentaires sur “Nouvelle-Zélande : l’île du Nord

  1. C’est clair que la Nouvelle-Zélande par mauvais temps, cela n’a pas du tout le même charme ! Je suis une grande veinarde, j’y suis allée trois fois et n’ai subi que peu de pluie… Il ne faut pas hésiter à changer le programme, la côte Est bénéficie souvent d’un meilleur temps, mais pour vous le conseil vient trop tard ! J’espère que c’était mieux dans le Sud ?

    J'aime

  2. Bonjour,
    Merci pour tous ces carnets de voyage, je vous suis quasiment depuis le début !
    Et pour cause, nous allons faire un tour du monde d’un an en famille, on part en août 2019 !
    Avez-vous d’ailleurs reçu les mails que je vous ai déjà envoyés 😉
    J’ai hâte en tout cas de lire la suite.
    Bonne continuation…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s