Valparaiso et Santiago du Chili

Une nouvelle nuit passée dans un bus et c’est sûrement la dernière de notre périple d’Amérique du Sud… Nous arrivons au matin dans la ville de Valparaiso et notre première constatation est qu’il y fait beau, et bon. Quel plaisir après plusieurs semaines en Patagonie !

dav

Nous récupérons nos sacs et partons à pied  rejoindre notre logement non loin de là. De notre appartement, nous avons vue sur les collines recouvertes de maisons colorées, les unes sur les autres, et des funiculaires de ci de là pour remonter la ville qui n’est en fait qu’un ensemble de petites collines face à la mer. L’image même de Valparaiso telle que l’on se l’imaginait. 

IMG_20181024_105327-EFFECTS-1

Nous partons dans la vieille ville, près du port. Les habitants sont très gentils et nous abordent d’eux mêmes pour nous indiquer les endroits et quartiers à visiter.

 

Puis c’est parti pour des marches, des marches et des montées, à la recherche du fameux street art de Valparaiso. En fait, il n’y a pas beaucoup à chercher, il y en a partout !

Les œuvres sont belles, très différentes en style, cela donne vraiment un coté chaleureux aux différents quartiers. Nous ne nous lassons pas de prendre en photo ces grafs…

Nous découvrons une petite boutique d’artistes locaux. Le gérant nous propose de nous montrer la vue de l’autre coté de la maison et nous explique qu’il s’agit d’une « liar house », maison mensonge : du coté trottoir nous avons le sentiment que nous sommes au rez de chaussé mais de l’autre coté, nous sommes en fait au troisième étage. Cette maison est construite à flan de colline et est typique de Valparaiso.

Il y a même un quartier qui s’appelle le Musée à ciel ouvert. Il s’agit là entre autre de protéger les peintures.

Et puis évidemment nous testons les fameux funiculaires, emblématiques de la ville !

Nous apprécions l’atmosphère de cette ville et souhaiterions passer un peu plus de temps sur place mais pour une raison de logement non disponibles, nous déménageons dans la ville balnéaire attenante, Vina del Mar. Changement d’ambiance, car on vient ici surtout pour la grande plage de sable fin, ambiance La Baule. Les quelques beaux jours nous permettent de profiter de cette plage et grande esplanade et c’est le premier bain dans le pacifique (certe frais !) pour les garçons.

 

La fin de notre séjour sur le territoire d’Amérique du Sud se fera dans la capitale du Chili, Santiago. Lorsque l’on se documente sur cette ville, tous s’accordent sur le fait de ne pas en attendre grand chose en terme de culture, architecture, … par rapport à d’autres capitales d’Amérique du Sud comme Buenos Aires, par exemple.Alors oui, le musée que nous avons fait nous a clairement laissé sur notre faim malgré quelques belles oeuvres…

Ceci étant, nous avons vraiment trouvé l’ambiance sympa, les ballades dans les rues agréables.Ce qui nous plait aussi a Santiago c’est qu’il y a un mélange de moderne et d’ancien partout en terme d’architecture.

Le marché central :

Santiago n’est pas en reste non plus coté Street Art. Vous pouvez en trouver dans le quartier de Bellavista.

C’est un quartier très animé notamment grâce aux universités attenantes et c’est également un point d’entrée vers le Cerro San Christobal, plus grand parc de la ville d’où la vue sur la ville est superbe.

Nous avons pu aussi parcourir l’autre parc du centre ville  :  le Cerro  Santa Lucia…. Et incroyable, dans cette ville de 5 millions d’habitants, nous avons réussi à croiser par hasard la famille tourdumondiste « Le monde est dans nos poches » au détour d’une allée du Cerro Santa Lucia et nos amis Julia et Eric et leurs deux filles au Cerro San Christobal !! Ce sont juste des parcs immenses et très touristiques !… Quand on vous dit que le monde est petit. 😉

Enfin, un petit mot sur le Bed and Breakfeast où ous avons logé et plus particulierement Heriberto qui nous a réservé un superbe accueil et a pris soin de nous pendant tout notre séjour avec toujours un petit mot gentil (ses coordonnées plus bas).Bref, un excellent moment à Santiago du Chili…

 

Bon nous ne quittons pas vraiment le Chili car maintenant direction l’Ile de Paques. Cela fait maintenant 4 mois que nous sommes partis de la maison. Nous avons vu des endroits incroyables, rencontré des gens (locaux et voyageurs) supers, vécu des expériences topisimes… Nous avons aussi eu parfois trop froid, rarement trop chaud, peu de confort, de temps en temps de la fatigue, des petits coups de blues et de mal du pays pour certains (Jules)… mais c’est vraiment une aventure incroyable et riche et nous n’échangerions notre place pour rien au monde…

Nos bonnes adresses :

  • Providencia bed and breakfast  : chez notre ami Ignacio. Très bien placé pour visiter la ville, jolie décoration, accueil très sympathique. 
  • Restaurant Le bistrot : restaurant français de bonne qualité qui présente toutes les spécialités françaises à prix très raisonnable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s