Perito Moreno ou Fitz Roy ? La Patagonie du Sud !

Le 6 octobre, nous faisons un saut de puce en avion de Ushuaïa à El Calafate, plus au nord en Argentine. Enfin, un saut de puce, si on veut, au regard de l’immensité du territoire argentin : 1h30 d’avion, mais cela nous aurait pris plus de 24 heures pour ce même trajet en bus 🙂

dav

Nous arrivons au bord d’un immense lac couleur turquoise. Déjà, cela commence bien. Au delà du lac, des plaines désertiques à perte de vue et des montagnes pelées au loin, n’arrivant pas à cacher les quelques pics enneigés.

El Calafate est une petite ville blottie dans une vallée, soufflée par les vents forts et glacés. La première ville à proximité est El Chalten, située à 200 km de là. Bienvenue en Patagonie !

Si nous sommes ici, c’est pour découvrir le monstre de glace : le glacier Périto Moréno !

Celui ci se situe à 1h30 de route de la ville de El Calafate, et nous observons les troupeaux de moutons et de chevaux qui broutent les pâturages.

Arrivés dans le parc national de Los Glaciares, nous guettons à chaque virage la possibilité de l ‘apercevoir. Et enfin, ça y est, il est là, au loin, entre deux montagnes, se déversant dans le lac.

Puis nous l’approchons de plus prêt. Le site est bien aménagé. Il y a de nombreuses passerelles tout du long pour le voir sous toutes ses formes : d’en haut, d’en bas, à gauche, à droite…

Au total, nous passerons presque 5 heures à l’observer, l’écouter, guettant chaque bloc de glace tombant dans l’eau du lac Argentino.

dav

C’est vraiment impressionnant, tant visuellement que par le bruit assourdissant quand un morceau se détache.

Le Périto Moreno est un glacier de 250 km de surface et une hauteur de 70 m et fait partie des 48 glaciers alimentés par le champ de glace sud de Patagonie dans la cordillère des Andes que l’Argentine partage avec le Chili. Il fait parti des 3 seuls glaciers de PAtagonie à ne pas être en recul et avance d’environ 2 m par jour. C’est le glacier le plus facilement accessible aux touristes.

C’est la première fois que nous voyons un glacier de si près, et cela restera un moment fort de notre voyage. Pour Jules, c’est même ce qu’il aura préféré à ce jour.

cof

L’autre site important de cette partie de la Patagonie Argentine est le Mont Fitz Roy, 3 400 m d’altitude, près d’El chalten. Déjà, pour y parvenir depuis El Calafate, nous retrouvons la Ruta 40 que nous avions déjà emprunté dans le noroeste Argentin près de Salta. Cette route est magnifique, infinie, comme on se l’imagine lorsque l’on évoque l’Argentine.

Nous tentons quelques photos, mais le paysage est si infini, les couleurs si magnifiques, que l’on est forcément déçu en regardant le résultat. Nous croisons quelques guanacos, autruches, renards, chevaux, moutons, et même un tatou qui traverse rapidement la route devant nous … Dans le ciel, nous ne nous lassons pas d’admirer le vol des condors.

Puis le Fitz Roy se dresse devant nous. Nous passerons 3 jours à El Chalten, paradis des trekkers.

dav

Nous profitons de quelques randonnées autour de la ville.

Le paysage, même du village est magnifique.

 

Nous arrivons même à nous trouver une petite plage près du Rio avec vue magnifique sur le Fitz Roy.

Nous allons jusqu’au Mirador de los condores, et poussons un peu la ballade pour avoir une vue plongeante sur le lac.

Un peu éloigné de la ville, nous rejoignons également la cascade Chorrillo del Salto.

Puis nous rentrons à El Calafate, en profitant pour visiter le Glaciarium que nous n’avions pas eu le temps de faire plus tôt. Ce sera aussi pour nous l’occasion de retrouver nos amis Canadiens, Geneviève et David autour d’un dernier dîner avant que nos chemins se séparent : Pour rappel, nous nous étions quittés au désert d’Uyuni. Actuellement ils arrivent du Chili et du nord de la Patagonie et repartirons vers l’est de l’Argentine avant de s’envoler vers l’Afrique du sud dans quelques semaines. Pour nous, nous remontons vers le nord de la Patagonie et ses grands lacs avant de rejoindre le Chili, dont Santiago d’où nous partirons vers l’Océanie dans quelques semaines.

 

 

 

 

2 commentaires sur “Perito Moreno ou Fitz Roy ? La Patagonie du Sud !

  1. Magnifiques photos!
    Avez-vous lu les livres d’Isabelle AUTISSIER? grande navigatrice mais aussi incroyable écrivaine qui doit être envoûtée par la Patagonie! J’ai lu « l’amant de Patagonie » et « Soudain seuls » que je vous recommande 😉
    Bises à tous les 4 et bonne continuation vers des contrées plus chaudes!!!!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s