De Copacabana à Sucre : découverte des villes de Bolivie

Après la découverte du Lac Titicaca coté péruvien, direction la frontière bolivienne le 25 août. Celle ci est facile à passer : on descend du bus le temps de passer dans le bureau de douane péruvien, on marche vers la Bolivie où l’on rentre dans le bureau de douane bolivien pour le petit tampon puis on remonte dans le bus, direction Copacabana.

Arrivés à Copacabana, nous décidons de ne pas visiter l’Isla del Sol pour 2 raisons : la première est qu’apparemment, cela ressemble beaucoup aux iles Amantani et Taquilé que nous venons de voir, la deuxième est qu’il y a en ce moment une petite guerre entre les habitants du nord et ceux du sud de l’île del Sol et qu’une grosse partie est fermée aux visiteurs. D’ailleurs, dans quelques jours, l’île sera totalement fermée aux touristes afin que les protagonistes règlent leur conflit en interne…

Nous profitons donc d’être à Copacabana pour se reposer, faire l’école aux enfants et se balader dans cette ville dominée par la grande basilique Notre Dame de Copacabana où des dizaines de conducteurs viennent tous les week-ends baptiser leur voiture. Pour l’occasion, celles ci sont décorées largement de toutes sortes de choses, notamment elles sont coiffées d’un drôle de chapeau sur leur toit …

Même si c’est assez imperceptible, nous remarquons tout de même un changement entre le comportement des péruviens et celui des boliviens. Ces derniers semblent beaucoup plus sur la réserve.

Puis, nous prenons rapidement le chemin de La Paz, capitale la plus haute du monde, dans une cuvette entre 3600 m et 4000 m, dominée par le Nevado Illimani qui culmine à 6500 m. Honnêtement, nous avions hâte de découvrir la ville, mêlée à quelques réserves concernant la densité de la population, la pollution…

Et bien La Paz fut une très bonne surprise pour nous ! Effectivement, au fond d’un canyon créé par le fleuve choqueyapu, elle bénéficie d’un réseau téléphérique reliant les différentes parties de la ville. Nous avons donc utilisé ces téléphériques, ce qui nous a permis de découvrir par le haut cette ville étrange, dans une ambiance calme et sereine, sans pollution ni bouchons (que nous avons aussi un peu testé par le bas quand même !). Les différentes vues sont magnifiques !

Nous ne pouvons pas manquer également le fameux marché aux sorcières, où les étals vendent les foetus de lamas, ainsi que différentes potions et herbes aux propriétés assez obscures pour nous…

Aux alentours de La Paz, de nombreux trecks sont possibles pour découvrir les nombreux sommets alentours. Il parait que la Bolivie est idéale pour ceux qui veulent se frotter pour la première foie à une ascension d’un 6000 m ! Idéale également pour les amateurs de sensations fortes à vélo qui peuvent descendre la fameuse route de la mort (réputée pour avoir été la route la plus dangereuse du monde !) en 3 heures de 4750 m à 1200 m ! Bon nous, on passe notre tour sur ce coup là, mais décidément, la Bolivie, comme nous allons le voir par la suite, est vraiment le pays de tous les superlatifs !!!

Nous faisons quand même une petite escapade dans la vallée de la lune, à quelques kilomètres de La Paz. Les formations rocheuses sont très étonnantes. C’est d’ailleurs dans ce lieu qu’à été tournée une scène d’un des films de StarWars…

La troisième ville que nous découvrons en Bolivie est Sucre à 2800 m (on redescend doucement, et il fait moins froid, c’est agréable). Si La Paz est la capitale administrative de la Bolivie, Sucre en est la capitale constitutionnelle. C’est dans cette ville qu’a été signée la déclaration d’indépendance de la Bolivie en 1538.

Sucre est une jolie ville de style colonial, avec de jolies maisons organisées autour de la place 25 de Mayo où règne toujours beaucoup d’animation. Nous avons eu la chance d’y être le jour du piéton. Il s’agit d’un dimanche en Bolivie où les voitures sont interdites et la priorité est laissée aux cyclistes et piétons. Au début on pensait que c’était de la malchance car nous voulions aller visiter les alentours (Marché de Tarabuco), mais finalement, cela fait du bien de ne pas avoir de circulation et déambuler tranquillement dans la ville.

A Sucré, une grosse partie de notre temps est destiné à l’apprentissage de l’espagnol. Pour rappel, nous sommes partis en tour du monde sans qu’aucun de nous ne parle l’espagnol. Depuis deux mois, notre vocabulaire s’enrichit mais cela reste très succin et cela va être bénéfique pour nous d’apprendre à structurer des phrases simples. Arthur, Jules et moi (Emmanuelle) allons donc à l’école tous les matins pour 3 heures de cours. Sucre est renommé pour ses écoles d’espagnol car les prix sont très abordables et en plus, les boliviens parlent espagnol plutôt lentement et sans fort accent. Après une semaine, nous sommes tous les 3 ravis de cette expérience et notre espagnol, sans être bon, est nettement amélioré.

L’après-midi, c’est repos, devoirs (et oui, c’est l’école quand même !) et visites. Nous allons donc découvrir le parc de dinosaures Cal Orck’o avec des empreintes de dinosaures très impressionnantes (332 sortes différentes).

Nous admirons également la ville blanche du haut du couvent de la Recoleta.

Comme beaucoup en Amérique du Sud, le marché de Sucré est haut en couleurs :

Et nous passons un excellent moment au Musée du Trésor, sur la place centrale.  Des guides parlant très bien français nous expliquent l’histoire de la ville ainsi que des nombreuses mines de minéraux (or, argent, platine, …) qu’il y a en Bolivie.

cof

Enfin, nous avons le plaisir de passer une soirée avec nos amis québequois, Geneviève et David et leurs enfants, ainsi qu’une autre soirée avec une famille française tourdumondiste, Eric et Julia et leurs deux filles que nous avions croisés dans un terminal de bus à Aréquipa !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s