Machu Picchu !

Machu Picchu, nous voilà !!!

Nous nous devions de consacrer un article entier au célèbre Machu Picchu, parmi les 7 nouvelles merveilles du monde, point d’orgue de tout voyage au Pérou…

cof

De Cusco, pour y arriver, il y a trois possibilités principales :

  • Le train depuis Cuzco : rapide, confortable, mais surtout très cher, ce ne sera pas pour nous…
  • Le treck de plusieurs jours, notamment le treck du chemin de l’inca. A peine remis de notre périple dans la vallée de Colca, nous ne sommes pas suffisamment aguerris aux trecks en haute montagne pour pouvoir marcher 4 à 5 jour pour arriver à cette merveille.
  • La 3ème solution que nous retiendrons est celle des backpackers : 6 heures de bus jusqu’à Santa Maria puis 1h30 de minibus ou voiture jusqu’à Hydroelectrica puis 2h30 de marche le long de la voie ferrée jusqu’à Aguas Calienté puis 1h30 de montée en escalier jusqu’au Fameux Machu Picchu !

cof

Le trajet aller sera un peu éprouvant : d’abord avec notre collectivo à Cusco qui cherche à se remplir avant de partir, nous attendrons donc plus d’une heure et demi dans le minibus avec la crainte de devoir faire nos 12 km de nuit en arrivant à Aguas Caliente. Les virages continus car nous montons à un col de 5000 m pour redescendre à nouveau à Santa Maria.  La route très étroite à flan de montagne, côtoyant le ravin et traversée parfois de cours d’eau et d’éboulis de pierre. Puis la marche le long des rails où Arthur est malade, certainement quelque chose de mal digéré mais il sera très courageux et on ne l’a pas entendu se plaindre, et tout cela sous la pluie…. Nous arrivons à notre auberge de jeunesse à Aguas Calienté à la tombée de la nuit (nous sommes debout depuis 6h du matin). Heureusement, notre plus grand bonheur de la journée (après les magnifiques paysages) : une bonnes douche CHAUDE !

 

Le lendemain, grimpette vers le Machu Picchu à 2430 m d’altitude sur une crête rocheuse surplombant le rio Urubamba.

Il faut beau aujourd’hui et nous arrivons en sueur au site incas déjà envahi par des ordes de touristes qui se pressent à la queue leu leu. Pour les éviter, sur les conseils de hauts savoyards rencontrés sur le site, nous nous dirigeons toujours plus haut jusqu’à la porte du soleil s’où s’offre à nous une vue époustouflante sur le Machu Picchu!

rhdr

Puis, en milieu d’après midi, nous redescendons vers les ruines incas, entretenues par les lamas.

Les constructions sont étonnantes, nous découvrons la pierre Intihuatana (« poteau d’amarrage du soleil »), à priori utilisée pour définir les solstices d’été et d’hiver (la pierre n’a plus d’ombre ce jour là). On a beau avoir vu ce site en photo et vidéo des centaines de fois, y être et le découvrir en vrai est vraiment énorme et nous mesurons notre chance d’être là.

Nous ne nous en lassons pas et passons une bonne demie journée à déambuler dans le site. Notre visite est marquée par de chouettes échanges avec d’autres visiteurs francophones et retrouvons même par hasard un couple de tourdumondistes rencontrés à Paracas …

Après une journée de repos (les garçons auront quand même joué au foot avec les enfants locaux à plus de 2000 m !), nous retournons dans la vallée sacrée par le même chemin qu’à l’aller, sous un ciel plus clément.

A part notre chauffeur de vieille break entre Hydroélectrica et Santa Maria qui m’aura fait une petite frayeur : Alors que nous étions déjà 5 dans la voiture, il a décidé en cours de parcours de prendre 3 personnes supplémentaires dans le coffre avec leurs affaires et leur grosse gamelle du dimanche… (à nos protestations, il nous dit que ce n’est pas pour longtemps, finalement presque 3/4 d’heure…). Tout cela sur une route étroite route sinueuse côtoyant un ravin vertigineux où deux voitures ont du mal à se croiser… A ce moment, j’ai entendu ma mère me sommer de faire descendre ses petits enfants de cette voiture !!! 😉  😉  😉

Bye Bye Machu Picchu, direction la vallée sacrée …

rhdr

 

Nos bonnes adresses : 

Restaurant Mapachu à Aguas Caliente : Les plats sont délicieux, que ce soit le risotto, la viande d’alpaga ou les soupes… C’est le restaurant qui nous a rechargé les batteries après notre journée de route sous la pluie pour arriver au Machu Picchu. En plus le serveur est très sypatique. Nous avons fait une petite entorse à notre budget de routard (même si ce n’est quand même pas très cher) et nous y sommes même retournés le lendemain…

Auberge de jeunesse Casa Machu Picchu : Sur les rails mais ce n’est pas du tout dérangeant car pas de passage la nuit. Les chambres sont grandes, lumineuses, belle vue de la salle commune sur le rio et il y a même un billard et un baby foot. Très bon rapport qualité prix pour Aguas Calienté.

4 commentaires sur “Machu Picchu !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s