Valladolid, Chichén Itza et Izamal

  • Valladolid

Aujourd’hui, direction Valladolid, une très jolie ville moyenne du Yucatan, située entre Cancun et Mérida, les deux villes principales de la péninsule. Nous y passons 2 nuits avant de prendre la route pour le Chichén Itza. Le programme : flâner dans la ville, découvrir nos premières cenotes et nos premières ruines…

 

 

Nous nous sentons tout de suite bien dans cette ville,  surtout que nous avons trouvé une petite pension familiale charmante, où les enfants jouent dans la piscine avec le fils de la famille, Santiago, 4 ans, très bavard 😉 . C’est un coup de cœur pour nous, le propriétaire est toujours serviable et de bon conseil (cf. nos bonnes adresses en bas de page).

Direction la cenote Oxman, près d’une hacienda typique et là … on en prend plein les yeux ! C’est impressionnant, même si on avait vu des photos auparavant, c’est vraiment magique en vrai ! Et quel plaisir de se baigner dans une eau fraîche (24° en température constante), translucide, au milieu de poissons noirs. Les plus petits viennent même nous chatouiller les orteils lorsque nous les mettons dans l’eau.

 

cof

Nous adorons tellement cette ambiance et les plongeons dans les cenotes que nous en découvrons une deuxième, X-Kekén puis une troisième dans le centre de Valladolid, Zàci. C’est quand même la cenote Oxman que nous avons préféré car nous y étions quasiment tout seuls et elle est restée plus naturelle que les autres, sans trop d’infrastructures pour touristes. L’idéal pour les cenotes c’est également d’y venir vers midi afin que les rayons de soleil transpercent l’eau… Les cenotes sont des puits naturels dans une région dépourvue d’eau. Les principales constructions mayas se sont développées autour de ces cenotes.

Ensuite, direction El Bakam, au nord de Valladolid, à environ 30 minutes de voiture. Ek Balam est un site archéologique maya découvert en 1994 et dont les fouilles sont toujours en cours. Nous y étions tôt le matin, donc tous seuls pour monter le bâtiment principal. La vue est époustouflante à 360° sur une mer de vert. La foret est à perte de vue et l’on dit que l’on peut y voir d’ici le Chichén Itza. Pour notre part, nous ne l’avons pas vu…

oznor

  • Chichén Itza

Le lendemain, à l’aube, nous découvrons le Chichén Itza, parmi les 7 merveilles du monde. Nous avons la chance que les bus touristiques ne soient pas encore arrivés tout comme les marchands ambulants (ce sera une tout autre image du site à notre départ, 3 heures plus tard, nous conseillons donc vivement de venir dès l’ouverture).

dav

Nous sommes tous les quatre très impressionnés par ce qu’ont pu construire ces mayas à la force de leurs mains et ne nous lassons pas d’admirer les différentes ruines étendues sur 300 hectares. Principal centre religieux du Yucatan à son époque, le Chichén Itza est construit sur un site regroupant 5 cenotes.

  • Izamal

Nous prenons la direction de Merida pour notre 3ème étape de notre séjour yucateque. Comme nous avons du temps, nous prenons le chemin des écoliers en passant par la ville jaune, Izamal puis la route cotière.

 

Le bord de mer est sauvage dans un premier temps avec ses villages de pêcheurs, les plages désertes balayées par les vents, les lagunes et les marais salants peuplés d’oiseaux dont les magnifiques flamants roses. Enfin, nous arrivons à Progresso, ville balnéaire qui ne nous a pas laissé de souvenir impérissable mais peut être était ce à cause de la fatigue de la route et de la chaleur…

 

Nos bonne adresses : 

  • Hostal Ka’an : A Valladolid, comme indiqué plus haut, c’est un petit hôtel de quelques chambres (6 je crois) avec une jolie piscine, le tout bien décoré dans des couleurs locales et chaleureuses. L’ensemble du personnel était très serviable et accueillant et toujours de bon conseil. Très bon rapport qualité prix, petit déjeuner simple compris. A quelques mètres du centre ville, tout peut se faire à pied. +++
  • Hun Pik Toc : Au fond d’une jolie petite cour d’hôtel, sur la place centrale d’Izamal. Petite restauration légère, simple (sandwichs, salades, omelettes, …) mais bonne. Permet de faire une pause dans la cuisine mexicaine 😉 . Tout est préparé sous nos yeux, l’endroit est agréable, c’est un petit havre de paix.

2 commentaires sur “Valladolid, Chichén Itza et Izamal

  1. Hello les amis trop trop beau, la ville jaune ! je ferais bien un plongeon dans les canotes aussi.
    ici on se prépare pour la finale il fait toujours aussi beau
    bises

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s